People

InterviewDarius Rochebin: «Je n'ai aucun regret!»

Le journaliste vedette de la RTS ne présentera plus le «19:30» en semaine. Dès fin août prochain, il n'officiera plus que le week-end. Il se confie au «Matin».

de
Laurent Siebenmann
mercredi 10 avril 2019 à 9:46

Darius Rochebin présente le «19:30» de la RTS depuis 1998.

RTS

Dès le 26 août prochain, Philippe Revaz présentera le «19:30» de la RTS, du lundi au jeudi, en alternance avec Claire Burgy.

Une vraie révolution puisque, à 52 ans, Darius Rochebin quittera ainsi la traditionnelle grand-messe de la semaine qu'il présente depuis 1998 pour se concentrer sur les éditions du week-end, du vendredi soir au dimanche, en alternance avec Jennifer Covo, cela dans une formule revisitée.

Publicité

Darius Rochebin, est-ce là une première étape vers un départ du «19:30»? Non, d'autant que les éditions du week-end sont très importantes. Le «19:30» du dimanche soir est l'un des plus suivis de la semaine. Et puis, trois jours au lieu de quatre, cela ne fait pas une si grande différence.

Vous a-t-on poussé vers le week-end ou est-ce un choix personnel? C'est plus simplement une discussion qui a eu lieu naturellement, dès lors qu'une nouvelle formule du «19:30», dans un nouveau décors, a été à l'étude.

Il n'y a donc pas de regret de perdre la présentation des JT de la semaine?(Il rit) Aucun. Vous savez, j'ai connu bon nombre de formules et d'alternances de présentations différentes, depuis toutes ces années. J'y suis habitué.

Vous allez donc avoir plus de temps pour réaliser vos grandes interviews de «Pardonnez-moi». Et pour le «19:30» du dimanche. J'aurai plus de temps afin de me déplacer pour rencontrer mes invités. Actuellement, avec la présentation des infos en semaine, c'est parfois un peu rock'n'roll. Pour moi, la situation qui s'annonce à la rentrée sera agréable: je conserve la présentation du JT – ce que j'aime beaucoup – tout en pouvant consacrer plus de temps à mes interviews et aux opérations événementielles. Je considère que c'est fromage et dessert.

Allez-vous endosser un rôle de formateur, auprès de vos collègues qui opéreront à la présentation en semaine? Pas un rôle de formateur, mais je glisserai volontiers quelques conseils.