Logo

Le manque de place pour les vélos provoque des conflits

CFF

Le manque de place pour les vélos provoque des conflits

Dans de nombreux wagons, il n’y a pas assez de place pour les vélos, les poussettes et les bagages. Ce qui crée des tensions entre les passagers. Les CFF promettent une amélioration: l’offre d’espaces pour les vélos sera progressivement élargie.

Publié

Image prétexte/ CFF

C’est la saison des balades à bicyclette. Néanmoins, voyager en train est souvent éprouvant pour les cyclistes. Ceci car il n’y a pas assez de place pour les vélos dans les trains CFF, écrit la «SonntagsZeitung».

«Les espaces réservés aux vélos sont en effet souvent encombrés, que ce soit avec des poussettes ou des valises», explique Noam Schaulin de l’association Pro Bahn, qui défend les intérêts des usagers des transports ferroviaires, et qui reçoit beaucoup de critiques en ce sens des passagers des trains.

«C’est certainement ennuyeux et peut conduire à des conflits», poursuit-il. Les voyageurs à vélo sont d’autant plus agacés par les places bloquées que la réservation est devenue obligatoire et coûte deux francs. Les CFF ont introduit cette réglementation l’année dernière pour de nombreux trains du printemps à l’automne.

Promesses d’amélioration 

Publicité

Les organisations Pro Bahn, Pro Velo et l’Association transports et environnement (ATE) s’y sont farouchement opposées. Le lobby du vélo a d’ailleurs déposé l’année dernière une pétition munie de 54’000 signatures auprès des CFF et de la Chancellerie fédérale pour supprimer l’obligation de réserver.

De leur côté, les CFF reconnaissent les problèmes et promettent une amélioration: «Comme nous prévoyons que la demande continuera d’augmenter, nous élargissons progressivement notre offre d’espaces pour les vélos», affirme la porte-parole de l’entreprise ferroviaire, Sabrina Schellenberg.

(cle)Afficher les commentaires

Exportation d’armes suisses

Les Verts disent non, contrairement à une majorité de leurs électeurs

Grippe aviaire

Berne va monitorer la grippe aviaire pour éviter la transmission aux humains

Bienne (BE)

Une violente altercation fait un blessé grave

Delémont (JU)

Le ginkgo perd sa place à la gare

Economie

Consommateurs pas tant emballés par les produits en vrac en supermarché

France voisine

Une mère et son bébé poignardés: le suspect est en soins psychiatriques

Vaud

Sortie de route mortelle d'une voiture avec cinq mineurs à son bord

Suisse orientale

Une avalanche fait deux morts dans les Grisons

Jura

Peine réduite de deux ans pour l’auteur de trois agressions

Jura bernois

Feu vert pour un lupanar à Crémines: «Les filles sont prêtes!»

Plateformes numériques

Il dénonce les «guérillas judiciaires» d’Uber et Cie

Faune

Un loup blessé recherché entre la Suisse et la France

Canton de Fribourg

Gare aux marabouts qui vous proposent leur aide pour mieux vous escroquer

Bâle

Des manifestants du climat occupent un gymnase

Politique climatique

Christophe Clivaz dénonce les incohérences valaisannes

Tessin

Il passe la frontière sans avoir déclaré 30’000 francs de timbres

Banlieue biennoise

Le citoyen qui a maculé de son sang la maison communale a été arrêté

La boulette

Swisscom publie par erreur ses résultats financiers

Vaud

Le canton pérennise son engagement pour l’agriculture bio

Intimidations

Ciblé par des menaces de mort, le chef des chasseurs vaudois démissionne

Guerre

Des armes pour l’Ukraine: l’UDC divisée entre la neutralité et les affaires

Tribunal fédéral

Un retraité espagnol a gagné contre Appenzell qui voulait l’expulser

Montagnes neuchâteloises

Le lac est gelé pour la Fête du froid

Trafic de drogue

Un kilo de coke, 200’000 fr., la police zurichoise réalise de belles prises

Tabagisme 

Un jeune sur huit consomme régulièrement des «puffs»

Recherche

Un système suisse détecte le coronavirus en moins de 10 minutes

Suisse

Les mesures de prévention contre la grippe aviaire prolongées

Commerce de détail

Migros a nommé son nouveau directeur général

Suisse

La Rega n’a jamais secouru autant de patients qu’en 2022

Exposition Universelle 2025

Le pavillon suisse à Osaka aura «la plus faible empreinte écologique»