Suisse

Home

Suisse

Sports

Faits divers

Monde

People

Loisirs

High-Tech

Société

Économie

Santé & Environnement

Auto & Moto

Bien Manger

News piquantes

Festivals

Concours

Photos

Investir

Déclaration de confidentialité

CG

Mentions légales

Forum économique mondial Le WEF 2021 à Singapour plutôt qu’en Suisse centrale?

Des bruits de couloir évoquent le déplacement du forum économique en Asie l’année prochaine, contrairement aux annonces initiales. Inquiets, des parlementaires ont écrit une lettre à Guy Parmelin.

de
ATS/NXP
Publié

Le WEF avait annoncé qu’en raison de la pandémie de coronavirus, son évènement international de 2021 n’aurait pas lieu à Davos mais au Bürgenstock (NW) et à Lucerne.

KEYSTONE

Les rumeurs selon lesquelles le Forum économique mondial (WEF) de 2021 pourrait avoir lieu à Singapour plutôt que sur le Bürgenstock et à Lucerne alarment les parlementaires fédéraux bourgeois de Suisse centrale. Ils ont adressé une lettre au ministre de l’économie Guy Parmelin.

Inquiétude des députés

Les parlementaires ont demandé au Conseil fédéral d’œuvrer pour que le WEF 2021 ait lieu en Suisse centrale, pour le bien de la région et de la Suisse dans son ensemble, indique une lettre mise en ligne mercredi par les médias de Tamedia. Ils écrivent avoir appris avec beaucoup d’inquiétude par les médias que, contrairement aux annonces initiales, le WEF pourrait ne pas se tenir dans les cantons de Nidwald et de Lucerne, mais à Singapour.

advertisement

Les auteurs estiment qu’il est incompréhensible que le WEF tourne le dos à la Suisse malgré un concept de protection qui fonctionne. Et d’ajouter que le WEF n’a pu devenir un acteur mondial que grâce à la volonté de coopération de la Suisse.

Le WEF avait annoncé qu’en raison de la pandémie de coronavirus, son évènement international de 2021 n’aurait pas lieu à Davos (GR) au début de l’année, mais dans un cadre réduit, du 17 au 21 mai, au Bürgenstock (NW) et à Lucerne. Samedi, le fondateur du WEF, Klaus Schwab, dans une interview accordée aux journaux de CH-Media, avait qualifié la situation épidémiologique en Suisse de difficile. Il avait également indiqué que la tenue du WEF en Suisse n’était pas certaine.

Espoirs pour l’industrie touristique

La lettre à Parmelin a été signée par presque tous les membres bourgeois du Conseil national et du Conseil des États des cantons de Lucerne, Uri, Schwyz, Obwald, Nidwald et Zoug. L’industrie touristique de Suisse centrale, durement touchée par la pandémie de coronavirus, avait placé de grands espoirs dans le WEF 2021.

Les politiciens de gauche, en revanche, étaient gênés par l’idée que la population doive subir des restrictions liées au rassemblement de l’élite mondiale au WEF.