Suisse

Home

Suisse

Sports

Faits divers

Monde

People

Loisirs

High-Tech

Société

Économie

Santé & Environnement

Auto & Moto

Bien Manger

News piquantes

Festivals

Concours

Photos

Investir

Déclaration de confidentialité

CG

Mentions légales

CoronavirusUn «été de rêve» en Suisse grâce aux vaccins à ARN messager?

Si 50% de la population a reçu ses deux doses de vaccin, la Suisse vivra le retour à une vie normale dès l’été, selon des spécialistes. Les Grisons s’y préparent avec des tests non falsifiables pour les grandes manifestations.

de
ewe
Publié

AFP

La Suisse a misé «sur les bons chevaux» avec les vaccins à ARN messager de Moderna et Pfizer/Biontech, efficaces également contre les nouveaux variants, selon Steve Pascolo, immunologue à l’hôpital universitaire de Zurich. Il prédit ainsi dans le «SonntagsBlick» un «été normal» si 50% des Suisses reçoivent les deux doses de vaccin d’ici-là. Il se base sur l’expérience d’Israël - pays de taille équivalente au nôtre – qui a utilisé ce type de vaccin et vit un retour à la normale depuis un mois. Cela alors qu’ailleurs dans le monde, dont en Inde et en Turquie, qui ont utilisé d’autres vaccins, les variants du Covid-19 font des ravages.

advertisement

La fête en terrasse: la vie reprend son cours à Tel Aviv

Pour Sair Reddy, chercheur à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), «c'est un pronostic réaliste. Les vaccins ARNm sont clairement plus efficaces contre les mutations. Ce sera un très bon été». Comme l’explique Steve Pascolo, également à la pointe de la recherche internationale sur l’ARN messager: «Ces vaccins protègent aussi contre les mutations connues», car ils produisent une plus grande densité d'anticorps dans l’organisme. De plus, ce type de vaccin à l’avantage de pouvoir être modifié facilement et rapidement lors d'autres mutations agressives du Covid-19.

Tests infalsifiables dans les Grisons

L’espoir est donc de mise que de grands évènements - avec 3000 personnes dès juillet et 10'000 dès septembre – puissent avoir lieu comme prévu par Berne. A condition que les participants soient vaccinés, guéris ou testés, et donc qu’on dispose d’un système de tests infalsifiables. Le Conseil fédéral veut présenter un projet d’ici la mi-juin au plus tôt. Mais les Grisons n’ont pas attendu, rapporte le journal dominical. Le canton de Suisse orientale va lancer une phase pilote avec 600 participants au maximum, avec des tests rapides effectués sur place et sous surveillance. Mise sur pied par l’entreprise Skipp Communication de Coire, la plateforme nécessaire va recourir au premier système fermé – de l’enregistrement jusqu’au résultat – de tests rapides, élaborés par la société de technologie médicale Dräger. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) devrait valider ce test dans les prochains jours, selon le «SonntagsBlick».

Certificat de vaccination des médecins et pharmaciens dans un mois

La FMH et Pharmasuisse ne veulent pas non plus attendre sur Berne, rapporte la «NZZ am Sonntag». Ensemble, elles vont ainsi lancer leur propre certificat de vaccination Covid, gratuit, le plus vite possible, pour ne pas perdre de temps, alors que chaque jour quelque 30’000 personnes sont vaccinées. Martine Ruggli, présidente de Pharmasuisse explique: «Attendre la Confédération risque d'être très coûteux pour tout le monde. Nous serons prêts dans un mois au plus tard.» A noter que les deux associations ont récemment été écartées de la cinquantaine de fournisseurs de solutions qui avaient déposé une demande auprès de l’OFSP. Les deux associations ne craignent toutefois pas que autorités et organisateurs d'événements refusent de reconnaître leur certificat, un «document officiel et infalsifiable portant le sceau d'approbation des deux associations», selon les responsables.

advertisement

Afficher les commentaires